Public pages -

PourquoiChoisirUnServiceWebNonLiéAuxEUA

Les raisons de ne pas s'inscrire ni utiliser un service basé ou lié aux États-Unis (en tant que Juridiction).

Il ne s'agit pas d'anti-américanisme (d'ailleurs les EUA ne sont qu'un pays, pas trois continents), ni d'anti-googlisme. Il s'agit de mieux contrôler ses données personnelles, notamment en cas de demande ou perquisitions par la Justice. Les sociétés et donc les services installées aux EUA sont soumis au Patriot Act (texte voté très peu de temps après le 11 Septembre) et à d'autres lois liberticides qui les contraignent à céder de très nombreuses informations personnelles (en détails et en quantité), sur simple requête. Article de 01Net : Les Etats-Unis, en route pour cyber-surveiller toute la planète (vendredi 11 janvier 2013).

Vos données, nos données, ne sont pas du tout en sécurité aux EUA. Certains services sont très dociles avec les autorités, sans la moindre manœuvre visant à protéger leur public ou clientèle, quand certains autres pactisent carrément ou collaborent directement avec. Article de Numérama : La loi CISPA adoptée par les députés aux Etats-Unis (vendredi 19 avril 2013).

On exclut donc d'office quelques grands noms du Web : Yahoo, Google, Facebook… et d'autres grosses entreprises : Amazon, Apple, Microsoft. Ainsi que les services qu'elles possèdent par acquisition/rachat successifs : Flickr & Tumblr (Yahoo!), Skype (Microsoft), Youtube (Google), Instagram (Facebook)… Article de Rue89 : Cette fois, Big Brother vous regarde pour de vrai (vendredi 7 juin 2013)

Au-delà de ces sociétés états-uniennes, le choix d'un service ou prestataire en-dehors de sa juridiction permet d'éviter à ce dernier d'être assigné pour motif de diffamation (par exemple), puisque la loi canadienne n'a aucune prise sur le Burkina Faso (par exemple). Certains juridictions ont une langue légale différente de la votre, ce qui complique davantage les poursuites judiciaires. Dans ces situations je supposais que l'hébergeur serait menacé par un opposant, mais cela vaut aussi pour le nom de domaine, à condition de payer celui-ci dans une autre société que celle qui héberge le contenu de votre site web ou base de données.

Je vous propose donc de lister des services en ligne (ni scripts ni applications web ni programmes à installer ou faire tourner sur sa machine) en fonction de cet unique critère : la non-localisation aux EUA. J'insiste : sur ce critère discriminant uniquement, peu importe que tel ou tel service ne remplisse pas d'autres critères que vous jugez importants : langue française, accessibilité et/ou fonctionnement sans JavaScript, source ouverte, chiffrement de données, gratuité, optimisation du poids (webperf), interface en HTML5 et/ou en "responsive"… Pour les systèmes décentralisés, ne lister que les serveurs ou éléments autonomes installés en dehors de la juridiction états-unienne.

Vous pouvez proposer anonymement des contributions pas ces canaux :

-- Une initiative de Mathias Poujol-Rost.

Les autres pages relativess

Plus de détails sur ces niveaux de distance à la juridiction états-unienne, On peut même faire mieux encore.

Liens raccourcis vers cette présente page : http://url.ac/bb33 , http://linki.es/at6m , http://minu.me/-services-web ou idem/p pour une prévisualisation.

Autres pages publiques.

Éditer - Historique - Imprimer - Changements récents - Rechercher
Page mise à jour le 24 07 2016 à 10h39